www.oliviers-centenaires.com

Vente d'oliviers aux paysagistes, grossistes, jardineries, entreprises, particuliers.

Planter un olivier en pleine terre : Où, quand et comment …

Vous venez d’acheter un olivier ? Voici quelques règles de base qu’il est judicieux de respecter avant de planter un olivier centenaire en pleine terre. Si vous souhaiter gérer seul la plantation de votre olivier et ne pas faire appel à un jardinier paysagiste partenaire, nous vous suggérons de suivre les conseils qui suivent.

Choisir l’olivier en fonction de sa zone géographique :

Mais avant de pouvoir profiter de votre arbre, il vous faudra bien sélectionner la variété d’olivier que vous allez planter. Pour cela, nous vous conseillons de regarder notre rubrique acheter un olivier. Par défaut, nous préconisons la plantation d’un olivier de plus de 5 ans car sa résistance au froid sera plus importante. Plus vous vous orienterez vers un arbre de grande taille, meilleure sera sa résistance au froid.

Sachez qu’il n’est pas difficile de planter un olivier dans toutes les régions où les températures hivernales ne descendent pas en dessous de moins dix degrés (-10C°). Si le thermomètre a l’habitude de descendre plus bas, il vous faudra choisir un arbre provenant des régions oléicoles froides. L’Aglandau et le Cipressino en sont de très bons représentants. L’olivier résiste au gel jusqu’à -15 °C environ, à condition de bénéficier d’un hiver sec.

Dans les régions aux hivers plus rudes, il faudra le cultiver en bac, afin de le rentrer durant l’hiver, dans une pièce sèche, fraîche et lumineuse. Sachez que l’olivier a une aptitude remarquable à la transplantation et à la culture en bac.

Planter un olivier : bien choisir le lieu avant tout

Le choix du lieu est primordial. Pensez éventuellement à faire expertiser votre sol et à vous assurer que l’acheminement de l’arbre sera facile d’accès. Arbre de bonne consistance, l'olivier n'est pas très sensible aux variations de pH (acidité/alcalinité) du sol. Nous vous conseillons d’éviter les terrains trop pentus, et les sols humides. Les sols filtrants comportant des graviers ou des cailloux seront préférés aux terres trop argileuses et asphyxiantes. En cas de sols spongieux, certains travaux de drainage seront nécessaires, mais nous verrons cela plus tard. Par principe, les oliviers aiment le soleil, la chaleur (et une exposition sud) ainsi que les sols secs et bien drainés. Évitez aussi les expositions aux vents très forts.

De croissance lente, l’olivier s’installe pour de longues années et n’est donc aucunement débordant, ses racines ne sont pas envahissantes et son feuillage est persistant. Il est donc l’arbre de prédilection pour les bordures de piscine. Si l’olivier dégage toute sa force en situation isolée, n’hésitez pas à planter quelques pieds de lavande, de thym et de romarin. Vous n’aurez plus qu’à fermer vos yeux et respirer profondément pour vous retrouver dans notre Provence.

Préparer le terrain avant de planter vos oliviers centenaires :

La préparation du lieu où vous allez planter un olivier centenaire se doit d’être mûrement réfléchi, et vous pourrez éventuellement faire appel à un professionnel du paysagisme.

De manière générale, il vous faut comprendre que les olivier n’aiment pas l’eau stagnante. Pour cette raison, il vous sera peut être nécessaire de drainer un peu votre terrain si votre sol est trop spongieux, humide et si votre terre est trop lourde. Dans ce cas, nous vous conseillons de poser un drain artificiel, ou de creuser un peu plus l’emplacement qui accueillera votre olivier centenaire et d’y ajouter un lit de grosses pierres, puis de gros graviers, et éventuellement un gravier plus fin et de finir par une couche de sable. Cette technique est souvent utilisée lorsque que vous faite face à une nappe phréatique proche de la surface ou que vous souhaiter planter votre olivier dans une région pluvieuse. Sachez que la stagnation d’eau engendre la plupart des maladies…

Comment planter votre olivier en pleine terre ?

Le diamètre du trou ainsi que sa profondeur est important. En général, il est nécessaire de creuser un trou au moins trois fois supérieur (largeur et profondeur) que le pot ou le conteneur contenant l olivier que venez d’acheter. Et même si l’olivier préfère les sols drainant, il vous faudra tout de même ameublir le fond du trou de plantation, sans y ajouter d’engrais. Afin d’éviter le dessèchement rapide des racines de votre arbre (effet de mèche), nous vous suggérons de ne pas planter l’olivier trop profond, mais de manière à ce que la motte soit recouverte de quelques centimètres.

Préparer l’arbre avant de le planter :

Il est préférable de préparer l’olivier avant de le planter. Bien que l’arrosage de la motte ne soit pas obligatoire, elle est conseillée. Il vous faudra ensuite supprimer les rameaux situés au-dessus de la motte .En effet, pour diminuer l’évaporation il faut réduire assez fortement la ramure.

Quand planter votre arbre olivier ?

Cela va dépendre de sa région de destination et de la terre de votre jardin. En effet, si l’olivier est un arbre robuste, il faut se méfier de son ennemi naturel : le gel ! Nous pouvons donc dire que l’on peut planter les oliviers de Provence (ou d’ailleurs) toute l’année, en dehors des périodes de gel. Notez tout de même que la plus part des arbres, reprennent mieux lorsque le sol est chaud et qu’il préférable que l’olivier refasse de nouvelles racines avant le début de l’hiver… Cependant, si vous décider de planter votre olivier en période de forte chaleur, il sera nécessaire de bien arroser durant les 4 premiers mois suivant la plantation. Pour faire plus simple, il est conseiller de planter votre olivier entre mars et juillet. L’année suivante, dès que vous constaterez l’arrivée de nouvelles pousses, vous apporterez avec modération, un engrais correctement dosé en azote.

acheter des oliviers d'exceptions